FL3C vous accompagne dans vos projets de construction d'investissements immobiliers locatifs neufs en IDF.

Comment construire un investissement immobilier locatif neuf ?

La baisse des taux d’épargne bancaire de ces dernières années, la baisse des taux d’emprunts, et les incitations fiscales, entraînent une hausse des investissements immobiliers, notamment dans le neuf. Investir dans le neuf offre la garantie d’acquérir un bien construit sous les dernières normes thermiques (RT2012) et ainsi, de sécuriser la valeur du bien (attractivité à la location et à la revente).

Vous désirez réaliser un investissement immobilier locatif neuf mais vous ne savez pas encore comment orienter votre projet ?

Voici les différents types d’investissements que vous pouvez réaliser et pour lesquels FL3C Maître d’œuvre vous accompagne.

  • La réalisation d’une construction de type « petit collectif » en Ile de France

Le terme « collectif » renvoie à une construction comportant au minimum 2 logements selon une définition de l’INSEE. Ainsi, après acquisition du terrain à bâtir vous pouvez, soit réaliser un petit immeuble en R+1/R+2, soit faire construire une maison bi-familiale. Si votre terrain et le PLU le permettent, vous avez également la possibilité de faire construire votre résidence principale (si elle n’existe pas déjà) et de réserver une partie du terrain pour la construction d’un petit collectif.

  • La construction de résidences de service en IDF (résidences étudiantes, EHPAD, résidences séniors, etc…)

La résidence de service constitue un investissement immobilier de plus en plus prisé. Ce type de construction doit répondre à plusieurs normes de construction, en plus de la RT2012. Lors de l’acquisition de votre terrain à bâtir, il est IMPERATIF de vérifier si le PLU de la commune l’autorise et à quelles conditions. FL3C, Maître d’œuvre depuis 2001, saura vous conseiller afin de prendre les bonnes décisions.

  • La construction de locaux professionnels

En Ile de France, la construction de locaux professionnels constitue un investissement à long terme intéressant et souvent rentable. Les locaux professionnels considérés comme des ERP (Etablissements Recevant du Public) doivent répondre à des normes spécifiques de sécurité et d’accessibilité. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur ce type de projet.

  • La réalisation d’une maison individuelle destinée à la location ou à la revente

De plus en plus de particuliers réalisent des investissements immobiliers neufs sous le format de la maison individuelle afin de constituer un capital à plus ou moins long terme, en vue d’une revente, d’une préparation de la retraite ou d’une transmission de patrimoine.

  • La construction d’une extension de votre habitation principale, destinée à la location

Si votre terrain et le PLU le permettent, il est également possible de faire construire une extension, idéalement indépendante de votre habitation, en vue d’obtenir des revenus locatifs. Cette option moins onéreuse est une alternative intéressante, notamment pour percevoir des revenus complémentaires, mais n’augmentera pas considérablement la valeur de votre bien.

Comment financer un investissement immobilier locatif neuf ?

Il existe différents dispositifs de financement qu’il est parfois possible de combiner. En fonction de votre projet et de vos souhaits, vous devez avant tout achat ou projet de construction, vous rapprocher de conseillers financiers.

Pour exemple, certains de nos clients ont préféré mutualiser les coûts de construction en faisant réaliser leur habitation principale et un investissement locatif sur leur terrain, en même temps. Les revenus locatifs servent par la suite à amortir le coût global du projet, voire à financer une partie de la maison à usage d’habitation.

Également :

  • En 2019, le dispositif PINEL est reconduit pour les constructions réalisées jusqu’en 2021

Le dispositif PINEL a été reconduit jusqu’en 2021 pour les projets d’investissements locatifs dans les zones A1, A et B1 sur lesquelles il existe de fortes tensions entre la demande et l’offre de logements destinés à la location.

Ce puissant levier a été mis en place afin d’intégrer les particuliers dans une politique de dynamisation de l’offre locative. En contrepartie, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt dégressif (déductible de l’impôt et non pas du revenu imposable), allant de 12 à 21% de la valeur de la construction à raison d’environ 2%/an (terrain à bâtir inclus, dans la limite de 300 000€/an, de 5500€ du m² et de 2 logements par an).

Afin de bénéficier du dispositif PINEL dans le cadre de la construction de logements destinés à la location (appartements, maisons individuelles), il faut respecter plusieurs prérequis :

  • Les délais pour la mise en location : pour la construction, le délai est de 30 mois à compter de la date de Déclaration d’Ouverture de Chantier et de 12 mois après la livraison du bien
  • La réglementation : tant que la RT2020 n’est pas d’actualité, c’est l’obtention de la RT2012 qui est obligatoire
  • Les conditions de ressources des locataires et les plafonds de loyer : il est également possible de louer à vos ascendants / descendants tant qu’ils respectent les conditions du dispositif
  • La durée de location doit être au minimum de 6 ans

Pour en savoir plus sur le dispositif PINEL, consultez ce lien et rapprochez-vous de votre conseiller financier.

  • Le statut de Loueur meublé non professionnel (pour les résidences de service) permet de passer sous le régime des BIC

Ce statut n’est pas un dispositif fiscal mais un régime comptable en vigueur permettant d’obtenir des avantages fiscaux. Grâce à un système d’amortissement pour lequel être accompagné par un Expert-Comptable est fortement souhaité, il est possible d’effectuer des dotations aux amortissements et ainsi de voir les revenus complémentaires générés par les locations être, en tout ou partie, non imposables et non soumis aux prélèvements sociaux. Pour plus d’information sur ce statut, consultez ce lien.

Nos conseils pour réaliser un bon investissement immobilier locatif neuf :

  • 1ère étape : bien réfléchir votre projet et ses finalités
  • 2ème étape : vous rapprocher d’un conseiller financier pour faire le tour des dispositifs de financement en vigueur et envisager les diverses solutions
  • 3ème étape : rechercher le terrain à bâtir (ou consulter le PLU de votre commune s’il s’agit de réaliser une construction sur votre terrain). Pour qu’un investissement locatif soit viable et rentable, il est conseillé de se renseigner sur l’emplacement (présence d’infrastructures, projets d’urbanisme, transports, etc…). En IDF les travaux du Grand Paris sont un véritable atout. Pour en savoir plus sur le Grand Paris.
  • 4ème étape : consulter un professionnel de la construction. Depuis 2001, nous accompagnons nos clients dans leurs projets de construction, qu’il s’agisse de maisons individuelles sur-mesure à usage d’habitation ou d’investissement locatifs. En qualité de bureau d’études techniques du bâtiment, nous concevons des ouvrages originaux, optimisés, et qui répondent aux diverses normes en vigueur. Nous réalisons pour vous un avant-projet 3D réaliste, chiffré et détaillé, gratuitement et sans engagement.Vous avez un projet de construction ? Contactez-nous !
  • 5ème étape : obtenir votre accord de financement et acheter votre terrain. Grâce à notre avant-projet et au cahier des charges détaillé que nous vous remettons gratuitement, vous savez où vous allez.
  • 6ème étape : Vous lancer ! En qualité de Maître d’œuvre, FL3C réalise les plans de permis de construire, consulte les entreprises (remise d’un dossier complet de devis et assurances de chacune des entreprises, pour vous et pour votre banque), coordonne le chantier (suivi des travaux dans le respect du permis de construire) et vous assiste lors de la réception de votre chantier.

Photo de l’article : Esquisse d’un projet de construction d’un investissement immobilier locatif neuf sur le terrain où habitent nos clients (Essonne)